Ressources anti spam et spyware gratuites

Rapporter votre spam

Comment rapporter le spam

La majorité de l'information apparente dans un spam est malheureusement fabriquée de toute pièce par ceux-ci, puisqu'ils travaillent en secret. Certains outils spéciaux sont normalement requis pour analyzer un spam et pouvoir retracer son origine.

Si vous avez une addresse email avec Yahoo!, GMail ou Hotmail (ainsi que plusieurs autres fournisseurs de service email sur le web), vous pouvez les aider à identifier le spam en utilisant leurs fonctions "considérer ce email comme spam". Si vous préférez rapporter le spammeur personellement, continuer à lire.

SpamcopLe premier outil de choix pour les débutants est SpamCop.net. Pour utiliser ce service, il vous faut la source de votre spam dans son entièreté, incluant tout les headers. Hotmail et Yahoo! Mail, ou Outlook, Eudora, K-mail, Thunderbird, par exemple, offrent tous la possibilité de les afficher dans leurs préférences. Spamcop a une page Faq (anglais) qui explique ces détails. Simplement copier / coller le contenu du spam dans leur boîte texte et Spamcop va analyser le contenu du spam et générer les adresses où vous pouvez envoyer votre plainte. Vous gagnez des points d'appréciation lorsque vous lisez "Yum! This spam is fresh!" après un envoi de rapport, qui veut dire que le spam est frais de 2 heures ou moin, et que sa propagation n'est probablement pas encore complète.

KnujOn est une autre organisation intéressée à recevoir votre spam de façon à pouvoir alerter les agences gouvernementales, institutions financières (dans les cas de phishing ou autres tentative de fraudes) et les fournisseurs internet de votre problème de spam (mais de façon anonyme). Vous pouvez renvoyer votre spam à l'adresse: KNUJON@COLDRAIN.NET, ou, si vous êtes utilisateurs de Thunderbird, installer les modules KnujOn or Habu pour vous aider avec la tâche.

J'aimerais signaler à ce stade que si vous recevez du spam dans une addresse email jetable, comme sneakemail.com, spamgourmet.com ou jetable.org, il est préférable de configurer les filtres anti-spam de l'addresse ou de l'effacer complètement, puisque les headers contiennent de l'information sur leurs serveurs et que vous risquez de les incriminer par accident.

Si vous avez les connaissances techniques nécessaires et que vous insistiez à communiquer personellement avec les fournisseurs internet concernés, vous pouvez trouver les informations nécessaires pour une plainte au site Network-tools.com (ou essayez aussi l'application réseau Sam Spade for Windows qui contient tous les outils du site et vous permets de travailler à partir de votre ordinateur ), contenant les commandes whois, traceroute, nslookup pour retraceur l'origine d'une addresse IP. Quand vous aurez trouvé le fournisseur internet responsable de l'addresse d'envoi, du site hébergé ou de l'addresse meail de contact (dans le lien de désinscription), vous pouvez consulter abuse.net pour contacter leur département responsable des abus de leurs réseaux. N'oubliez pas, toutefois, que la plupart des spammers vont utiliser des sites jetables pour les liens publiés ou les formulaires dans leur spam qui vont redirriger vers leurs vrais sites afin de se camoufler des analyseurs automatiques comme Spamcop, vous devrez donc faire un petit travail de détective avant de pouvoir être certain de dénoncer le vrai site. Si possible, votre lettre de plainte devra être lisible et compréhensible car les département responsables des abus en recoivent beaucoup.

Il est assez motivant d'observer le processus de cancellation de leurs comptes en action. Le rapportage du spam est considéré comme un art par certains, et vous rendez un service constructif à la communauté internet.

Note: Pour des techniques de rapport avancé, consultez le site spamfighting FAQ (anglais).

Cas spécifiques de spam américain

Pour certains cas spécifiques, vous pouvez aussi renvoyer votre spam (n'oubliez-pas, le message en entier avec les headers et le body HTML) à certaines organisations américaines si le spam est en anglais, qui restent la majorité du spam mondial:

  • En cas de manipulation évidente d'actions d'une compagnie (une référence à une action à très bas prix est généralement un bon indice de tentative de "pump and dump", ce qui est illégal) ou toute autre tentative frauduleuse de manipulation du marché boursier, renvoyez votre spam à enforcement@sec.gov. Cette page de la SEC contient plus d'information à cet égart. Si l'action est inscrite au marché NASDAQ, vous pouvez informer spam@nasd.com, et si c'est une action à très bas prix (OTC BB penny stock), vous pouvez aussi informer OTCBBFeedback@nasdaq.com. Une autre addresse est cyberfraud@nasaa.org.

  • En cas de produits frauduleux ou de services illégaux, renvoyez votre spam à UCE@FTC.GOV. Cette page de la FTC contient de plus amples informations.

  • Pour rapporter des spams qui font la promotion de produits pharmaceutiques qui semblent être illégaux, renvoyer le message à webcomplaints@ora.fda.gov. Cette page de la FDA contient de plus amples informations.

  • Pour des fraudes de type pyramidale utilisant des boîtes postales américaines, vous pouvez alerter l'organisme US Postal Inspection Service à l'addresse fraud@uspis.gov et renseigner la FTC à l'addresse pyramid@ftc.gov.

 

Copyright © 2006-2018 Freeantispam.org - Tous droits réservés | Politique de confidentialité
Logiciels anti spam et anti spyware gratuits - FreeAntiSpam.org